1. Châteaux et Moyen Age
  2. L'arbaléte à tour

L'arbaléte à tour

Cet engin, plus utilisé par les assiégé que par les assiégeants, se differenciait des trébuchets et autres catapultes par sa précision de tire. En effet, grâce à trois roues, l'arbaléte pouvait être pivoté de droite à gauche et son extrémité monté ou descendu à l'aide d'une crémaillre située à l'arrière. Un dard de plus de cinq mètres de long, lancé sur les assaillants, causait de gros dommages. Par ces caratéristiques, elle se raprochait beaucoup de l'artillerie.

Son chargement était très simple. A l'aide d'une crémaillère, on remontait la corde jusqu'à une détente où elle venait s'accrocher. Le chargeur plaçait le dard et le tireur, tirait franchement sur l'anneau situé au bout de l'arbre, ce qui libérait, grâce à une tige reliant la détente à cet anneau, la corde et projetait l'immence flèche.

Dessin d'une arbalte  tour
Le 14 juin 2001 à 16:38
L'arbaléte à tour
Castlemaniac.com